COOKIE POLICY

Afin d'améliorer notre site web, nous souhaiterions utiliser des cookies pour enregistrer certaines informations dans votre ordinateur. Nous avons déjà envoyé un des cookies que nous utilisons car certaines parties du site ne peuvent pas fonctionner sans lui. Vous pouvez supprimer et barrer l'accès à tous les cookies envoyés par notre site, mais, dans ce cas, certaines parties du site ne fonctionneront pas. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons et la façon de les supprimer, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

  1. L'ÉVOLUTION DE LA XF

    Le design de la Jaguar XF a évolué, mais ce modèle bénéficie de technologies et d'un éventail de performances révolutionnaires. Les concepteurs Ian Callum et Adam Hatton expliquent l'évolution de la berline phare de Jaguar

    • Quand vous approcherez votre Jaguar XF par l'arrière, votre main levée vers la poignée de porte du conducteur, vous aurez peut-être l'impression furtive de reconnaître, dans le rayon à l'extrémité du capot, la toute première berline sportive : la Mk II de Jaguar, créée dans les années 60. Tous ceux qui connaissent cette voiture légendaire seront troublés de revoir cette courbe légendaire dans un véhicule aussi moderne que la XF. Cette voiture se caractérise par une enveloppe au design ultramoderne, résolument tourné vers l'avenir, à l'instar de ses performances et de ses technologies.

      Mais le directeur de la conception de Jaguar, Ian Callum, et son équipe ont un tel savoir-faire qu'ils parviennent à intégrer ces références subtiles sans transiger sur la modernité de la XF. Et ils y prennent beaucoup de plaisir. Ils ont créé une voiture qui, comme tous les designs de qualité, présente aujourd'hui une allure exceptionnelle, mais continuera à révéler ce type de détails au fil du temps.

      La XF allie la perfection des lignes et des proportions à un sens du détail intelligent et subtil.

      La XF d'origine faisait déjà partie des Jaguar emblématiques. "C'est donc en toute connaissance de cause que nous avons décidé de la faire évoluer", commence M. Callum. "La première XF a transformé la marque et a permis de faire passer ce vent de modernité dans la conception", affirme Adam Hatton, à qui Callum a demandé de superviser l'extérieur de la XF. Il avait également travaillé sur le premier modèle. "Je pense que ce qui caractérise un bon design de voiture, c'est qu'il continue à faire impression sur la route et à bien se vendre même si on le modifie. L'heure n'est donc pas venue de révolutionner la XF. Nous voulions plutôt exploiter tous les éléments qui en font un modèle aussi exceptionnel."

      Depuis le lancement de la première XF en 2007, beaucoup de choses ont bien sûr changé. La berline XE, plus compacte et sportive, est sortie, ce qui a permis à la plus grande XF de mûrir un peu. Et les énormes investissements technologiques consentis par Jaguar ont porté leurs fruits : l'architecture en aluminium léger, les moteurs perfectionnés Ingenium à quatre cylindres produits par Jaguar dans son usine de moteurs, et une série de technologies axées sur le conducteur, comme le système d'infodivertissement InControl Touch Pro leader de sa catégorie offrant des niveaux de connectivité très importants, ou encore le contrôle de progression toutes surfaces, qui permet aux conducteurs de démarrer à faible vitesse en toute confiance sur chaussée glissante (la XE était la première de ce segment à proposer cette technologie).

      Vous pouvez constater les avancées techniques que la XF propose dans ses formes et ses proportions. L'architecture en aluminium léger qui est à la base porte bien son nom : il s'agit bien d'une architecture, et non d'une plate-forme fixe à laquelle une carrosserie doit s'adapter. L'équipe de conception était donc libre de repartir de zéro, en plaçant les roues exactement où elle le souhaitait pour garantir la perfection de ses proportions et de ses lignes.

      Bien que cette voiture soit un peu moins longue que l'extravertie XF afin d'améliorer la manœuvrabilité en ville, elle paraît plus grande et plus imposante car l'empattement a été allongé et les roues repoussées dans les coins. Son profil raccourci équilibre la calandre plus formelle et verticale pour préserver le dynamisme de la voiture, tandis que la section allongée entre la ligne de l'essieu avant et le volant confère à la voiture une allure encore plus haut de gamme, soulignant les proportions que l'on attend d'une berline de luxe dotée d'un gros moteur et d'une propulsion (même si votre XF peut être aussi dotée d'un moteur quatre cylindres et d'une transmission intégrale).

      "Nous avons légèrement repositionné la XF en raison de la présence de la XE dans le portefeuille", souligne M. Hatton. "L'extravertie XF devait auparavant remplir tous les rôles : voiture d'entrée de gamme, véhicule professionnel, coupé quatre portes. Le lancement de la XE a permis à la XF d'évoluer pour devenir le modèle présenté ici."

    • L'habitacle est plus spacieux grâce à la longueur accrue entre les essieux, et la XF aura le plus grand espace arrière pour les jambes de sa catégorie. L'équipe de conception a donc choisi de communiquer cette sensation d'espace en créant une "sixième lumière", une vitre supplémentaire placée dans le montant C derrière les portes arrière. Cette vitre et la forme plus prononcée et plus formelle du coffre constituent sans doute les changements les plus frappants de la XF.

      "LES CONCEPTEURS SAVENT QU'ILS ONT ATTEINT LA PERFECTION : UNE VOITURE QUI CONJUGUE LE SAVOIR-FAIRE ATTENDU EN MATIÈRE DE DESIGN AVEC DES TECHNOLOGIES DE POINTE ET UN ÉVENTAIL DE PERFORMANCES EXTRAORDINAIRE".

      Mais c'est seulement lorsque l'on parle avec les concepteurs que l'on remarque les subtilités de leur travail, et notamment la manière dont ils saisissent, contrôlent et orientent la lumière pour donner vie à une forme et nous fasciner avec un design sans que l'on sache véritablement pourquoi. Étudiez le profil en forme de "flûte" qui s'étire du capot aux phares de la XF, et qui était la marque de fabrique des anciennes berlines Jaguar : ce design est aussi un bon moyen de capter les reflets de lumière du capot et d'attirer ainsi votre attention. La "lance de lumière" vient couronner le tout : cette ligne part des passages de roue avant pour longer tout le flanc, soulignant la ligne de caisse plus plane de cette berline plus formelle.

      "La Mark II avait cette ligne séduisante partant de la roue avant pour rejoindre l'arrière", souligne M. Hatton. "Nous revisitons cette ligne de manière très moderne. Ian lui a donné un nom : la lance de lumière. Vous pouvez voir l'absolue perfection de la courbe. Elle s'estompe très joliment vers l'arrière. Elle donne une élégance toute britannique à la voiture, dont les lignes apparaissent ainsi encore plus épurées. La XF est légère : notre travail consiste à en apporter la preuve dans le design extérieur."

      M. Callum et son équipe ont conjugué la perfection des lignes et des proportions avec un sens du détail intelligent et subtil. La XF illustre également la volonté de M. Callum de proposer un design qui soit séduisant quand on le regarde d'en haut et qui fasse ainsi évoluer votre perception de la forme du véhicule quand vous en faites le tour dans la rue. Mais le design fait partie d'un tout. Tout comme le travail de conception de la XF a été facilité par l'architecture légère en aluminium, l'équipe des concepteurs a permis aux aérodynamiciens et aux ingénieurs de Jaguar de créer, en parallèle de la XE, la Jaguar la plus aérodynamique à ce jour, avec un coefficient de traînée de seulement 0,26.

      Associez cette forme fluide au moteur Ingenium quatre cylindres diesel à haut rendement, à un gain de poids d'environ 190 kg et à d'autres solutions d'économies de carburant telles que la direction assistée électrique : vous obtiendrez une XF qui n'émettra que 104 g de CO2 par kilomètre*.

      "La XF a nécessité un travail important", explique M. Callum. "Nous avons collaboré avec les aérodynamiciens dès la première esquisse. Si vous adoptez une démarche holistique en essayant de rendre toute la voiture la plus aérodynamique possible, vous arrivez à un résultat informe. Nous nous penchons plutôt sur les détails, en gérant le flux d'air qui traverse et entoure la voiture, comme le ferait un ingénieur de course automobile. Le résultat est ainsi encore meilleur, du point de vue du design comme de l'efficacité."

      Ils savent qu'ils ont atteint la perfection : une voiture qui conjugue le savoir-faire attendu en matière de design, des technologies de pointe et un éventail de performances extraordinaire. M. Hatton précise : "Vous savez, ce n'est pas si facile de créer une voiture qui ne comporte aucun angle disgracieux." Mais je suis convaincu qu'il est impossible de prendre une mauvaise photo de la XF."

      Les chiffres relatifs à la consommation de carburant donnés ci-dessus proviennent de tests effectués par les fabricants officiels et se conforment à la législation européenne en vigueur.

      La consommation réelle d'un véhicule peut différer des chiffres présentés ci-dessus. Ces derniers ne sont présentés qu'à titre comparatif.

      Chiffres officiels de la consommation de carburant pour la XF en l/100km : Cycle urbain 4,8 – 11,9, Cycle extra-urbain 3,6 – 6,7, Cycle mixte 4,0 – 8,6. Émissions CO2 cycle mixte (g/km) : 104 – 204.

© JAGUAR LAND ROVER LIMITED 2018

Registered Office: Abbey Road, Whitley, Coventry CV3 4LF
Registered in England No: 1672070
Les chiffres fournis sont ceux obtenus lors d’essais officiels effectués par le constructeur conformément à la législation européenne.
Les chiffres de consommation réelle de carburant peuvent différer de ceux obtenus lors des essais et sont fournis à titre de comparaison uniquement.