COOKIE POLICY

Afin d'améliorer notre site web, nous souhaiterions utiliser des cookies pour enregistrer certaines informations dans votre ordinateur. Nous avons déjà envoyé un des cookies que nous utilisons car certaines parties du site ne peuvent pas fonctionner sans lui. Vous pouvez supprimer et barrer l'accès à tous les cookies envoyés par notre site, mais, dans ce cas, certaines parties du site ne fonctionneront pas. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons et la façon de les supprimer, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

NEWS.

JAGUAR NEWS

ipace-blue-680x450

JAGUAR LAND ROVER TESTE UN NOUVEAU PROCÉDÉ DE RECYCLAGE AFIN DE LUTTER CONTRE LE PROBLÈME DES DÉCHETS PLASTIQUES DANS LE MONDE

• Jaguar Land Rover s’associe à BASF dans le cadre d’un projet de recherche pilote visant à relever le défi des déchets plastiques
• Le projet ChemCycling récupère les déchets plastiques et les recycle en matériaux haut de gamme pour une utilisation potentielle dans les futurs modèles Jaguar et Land Rover
• Les matériaux plastiques recyclés sont testés sur des pièces prototypes de la Jaguar I-PACE tout électrique afin de garantir leur conformité aux normes de qualité et de sécurité strictes de Jaguar Land Rover
• Cette collaboration est une nouvelle étape dans la réalisation de la vision d’avenir de Jaguar Land Rover, « Destination Zéro »



Jaguar Land Rover teste un processus de recyclage innovant qui convertit les déchets plastiques en de nouveaux matériaux de haute qualité susceptibles d’équiper ses futurs véhicules.

En collaboration avec le groupe chimique BASF, Jaguar Land Rover participe à un projet pilote baptisé ChemCycling qui vise à recycler les déchets plastiques domestiques destinés à être mis en décharge ou incinérés en un nouveau matériau de haute qualité.

Les déchets plastiques sont transformés en huile de pyrolyse via un procédé de thermochimie. Les matières premières recyclées ainsi obtenues sont utilisées comme intrants dans la production de BASF en remplacement des ressources fossiles ; offrant au final un nouveau produit haut de gamme qui reproduit la qualité et les performances élevées des plastiques « vierges ». Point important, il peut être trempé et coloré, ce qui en fait une solution durable idéale pour concevoir les tableaux de bord et les surfaces extérieures nouvelle génération des modèles Jaguar et Land Rover.

Jaguar Land Rover et BASF testent actuellement le matériau en phase pilote dans un surmoulage de la face avant prototype d’une Jaguar I-PACE afin de vérifier qu’il répond aux mêmes exigences de sécurité strictes que la pièce d’origine.

Dans l’attente des résultats des tests et de la mise sur le marché du recyclage des produits chimiques, l’adoption du nouveau matériau permettrait à Jaguar Land Rover d’utiliser du plastique recyclé à bord de ses véhicules sans compromettre la qualité ni les performances en matière de sécurité**.

Chris Brown, Responsable Développement durable, Jaguar Land Rover, a déclaré : « Les plastiques sont vitaux pour la production automobile et présentent des avantages démontrés au cours de leur phase d’utilisation. Cependant, les déchets plastiques restent un défi mondial majeur. Résoudre ce problème nécessite des innovations et une réflexion commune entre législateurs, constructeurs et fournisseurs.

Chez Jaguar Land Rover, nous augmentons de manière proactive le contenu recyclé de nos produits, éliminons les plastiques à usage unique dans toutes nos opérations et réduisons les déchets superflus tout au long du cycle de vie du produit. Notre collaboration avec BASF est un des moyens par lesquels nous concrétisons notre volonté d’opérer dans le cadre d’une économie circulaire. 
»

Elle illustre parfaitement l’engagement de Jaguar Land Rover à relever le défi des déchets plastiques. L’entreprise a déjà collaboré avec Kvadrat pour offrir à ses clients des options de sièges alternatives, à la fois luxueuses et durables. Ce matériau haut de gamme, disponible initialement sur les Range Rover Velar et Range Rover Evoque, est composé de laine mélangée et de suédine technique fabriquée à partir de plastique recyclé (53 bouteilles par véhicule).

Jaguar Land Rover a déjà atteint son objectif du zéro déchet en décharge en 2020 pour toutes ses opérations au Royaume-Uni. Cela inclut la suppression de 1,3 million m2 de plastiques – l’équivalent de 187 terrains de football – de sa chaîne de production et le remplacement de 14 millions d’éléments en plastique à usage unique dans ses opérations commerciales.

Ces efforts conjugués entrent dans la vision globale de Jaguar Land Rover, « Destination Zéro » : rendre les sociétés plus sûres et plus saines, et l’environnement plus propre. Grâce à des innovations constantes visant à adapter ses produits et services à un monde en mutation rapide, l’entreprise tend vers un futur sans émissions, sans accidents et sans embouteillages.

* https://advances.sciencemag.org/content/3/7/e1700782.full

** Tous les véhicules Jaguar et Land Rover testés ont obtenu la note de 5* à l’Euro NCAP.